L’équipe Infolettre   | Soutenez Panorama Cinéma sur Patreon

Rétrospective jeux vidéo 2014 : mentions honorables

Par Louis Filiatrault
Commençons par une sélection de titres écartés du classement final numéroté, mais dont les accomplissements particuliers méritent un digne hommage. Qu'il s'agisse de leur petitesse, de leur coût prohibitif ou de leur statut incomplet, certaines caractéristiques des efforts ci-bas rendaient difficiles les comparaisons directes, mais leur reconnaissance demeure essentielle pour maintenir une vue d'ensemble sur la production récente.




ALIEN: ISOLATION

The Creative Assembly  |  Royaume-Uni  |  PC, PS3, PS4, X360, XONE
 
S'être emparé de la franchise Alien et en avoir tiré l'adaptation ludique la plus fidèle à l'esprit du film initial de Ridley Scott est une chose. C'en est une autre d'avoir uni dans une même expérience l'angoissante science-fiction de System Shock (1994), le survival horror tel que défini par Resident Evil (1996) et les innovations contemporaines de Dear Esther et Amnesia: The Dark Descent. Médiocre dans son écriture et longue à outrance, la production de Creative Assembly est surtout d'une audace remarquable, virtuose dans son emploi de la fameuse créature comme agent de chaos. La terreur est totale, la violence rarement une option, la détermination du joueur demeurant le plus fiable instrument face au chemin semé d'embûches. Proposant la débrouillardise à hauteur de femme comme avenue de renouveau, Alien: Isolation compose au passage la meilleure superproduction dédiée à l'horreur depuis Dead Space en 2008.

Site officiel  |  Disponible sur Steam




THE BANNER SAGA
Stoic  |  États-Unis  |  PC, Mac, Android, iPad, iPhone, iPod touch
 
Sans bouleverser le monde ou fracasser quelque record, les nouveaux venus Stoic ont livré en The Banner Saga une première réalisation tout à fait digne de leurs antécédents chez BioWare. Se déployant sur plusieurs échelles - gestion de caravane, combat tactique, dialogues à choix multiples - et illustrée à la manière du grand Ralph Bakshi, l'épopée inspirée du folklore viking propose une prenante expérience de survie en climat glacial et désespérant, rehaussée par l'ambitieuse orchestration d'Austin Wintory. Certaines longueurs et une gradation de difficulté confondante gâtent un peu la sauce, mais The Banner Saga vaut surtout pour l'inspirante fondation qu'il pose, laissant espérer le mieux pour la suite attendue en 2015.

Site officiel  |  Disponible sur Steam




A BIRD STORY
Freebird Games  |  Canada  |  PC, Mac, Linux
 
Paru en 2011, To the Moon de l'indépendant canadien Kan Gao relevait déjà du petit miracle. Exercice narratif particulièrement touchant développé dans l'outil amateur RPG Maker, son principal défaut demeurait une verbosité sentimentale et surabondante, ce qui est heureusement la dernière chose qu'on puisse reprocher à son successeur de 2014. Brève chronique d'une tranche de vie, découpant l'espace et le temps comme un long tissu de rêve, A Bird Story emploie de nouveau l'interactivité de façon parcimonieuse et toujours au service de son drame. Naïf au possible dans son illustration, il s'avère surtout branché sur l'émotivité de l'enfance, proche de Ponyo et My Neighbor Totoro dans son regard sur les deuils et attachements qui marquent la période. Qu'il accomplisse tout cela en revenant au langage prédatant la 3D et les dialogues parlés, déjà riche et complet dans son potentiel expressif, fournit du même coup une belle leçon d'humilité.

Site officiel  |  Disponible sur Steam




BROKEN AGE
Double Fine Productions  |  États-Unis  |  PC, Mac, Linux, Android, iPad
 
Il était une fois les jeux d'aventure de Tim Schafer, atteignant leur sommet en 1998 avec Grim Fandango. Loin d'avoir disparu de la scène, le concepteur et scénariste s'est toutefois offert en 2014 un premier véritable retour aux sources depuis l'âge d'or de LucasArts. Une certaine nostalgie berce donc Broken Age, son écriture sarcastique et sa partition délicate, sans pour autant obscurcir son admirable modernité. Usant d'une interface élégante, le joueur négocie des énigmes futées mais bien moins obscures que par le passé, déroulant d'un même mouvement une double fable sur l'adolescence et l'apprivoisement de l'inconnu. Malgré sa moitié encore manquante, Broken Age demeure un hommage sincère autant qu'une forte contribution au genre point-and-click, signe particulièrement évident de la pertinence de Double Fine dans le paysage contemporain.

Site officiel  |  Disponible sur Steam




HEARTHSTONE: HEROES OF WARCRAFT
Blizzard Entertainment  |  États-Unis  |  PC, Mac, iPad
 
Célébrer un jeu de cartes virtuel dérivé du monde de Warcraft sur un site de cinéma a quelque chose de l'anomalie. Mais les productions Blizzard n'ont jamais lésiné sur l'atmosphère et l'emballage, et c'est la finesse du traitement d'ensemble qui lui vaut sa présence ici. La partition chaleureuse de Peter McConnell et l'humour complice des ponctuations animées séduisent le novice avant de lui déballer un système de jeu d'une flexibilité impressionnante. La communication restreinte assure une ambiance civilisée et met en valeur le va-et-vient stratégique, chacune des courtes parties faisant l'effet d'une bonne conversation. Régulièrement mis à jour et à l'écoute de ses nombreux amateurs, Hearthstone rafraîchit par sa petitesse et son échelle humaine très invitante, représentant la contribution la plus pertinente du géant américain depuis World of Warcraft en 2004.
 
Site officiel




JOURNAL
Locked Door  |  Puzzle, Royaume-Uni  |  PC, Mac
 
Difficile de faire plus simple que Journal: quelques écrans au dessin modeste, navigation latérale sans épreuve aucune, deux petites heures de dialogues terre à terre. Peu reluisant sur le plan technique et pour le moins tranquille dans ses développements, il a cependant le courage de donner à jouer une jeune fille au tempérament fuyant, capable d'une grande fragilité comme des pires cruautés typiques de l'adolescence. Aussi chargée de l'illustration, la scénariste Melissa Royall survole les petites déchirures et tromperies du quotidien avant d'aborder plus frontalement le divorce, la bipolarité, la mortalité familiale. Le tout est reposant et sensible, fait preuve de grande générosité, et démontre une belle versatilité de la part de Locked Door Puzzle après l'excellent mais cryptique Kairo de 2012.

Site officiel  |  Disponible sur Steam
 


 
MOUNTAIN
David O'Reilly  |  Royaume-Uni  |  (PC, Mac, Android, iPad, iPhone, iPod touch)

Certains auront qualifié Mountain d'écran de veille. D'autres auront parlé de compagnon virtuel. D'autres y auront vu un « non-jeu » dans la continuité de Proteus et d'autres encore rien de plus qu'une simple blague. Concepteur des jeux vidéo fictifs apparaissant dans Her de Spike Jonze, l'animateur David O'Reilly aura déposé sur la Toile une énigme charmante, coquine et polarisante dont les questionnements stimulent encore. Peut-on parler d'un jeu si la continuation n'exige qu'un bref contact à intervalles prolongés? Les quelques manipulations possibles affectent-elles la montagne ou ne sont-elles que pure décoration? Mais au-delà des questionnements formels, Mountain reste avant tout une distraction sereine et discrètement poétique, nature morte électronique en hommage au temps qui file.

Site officiel  |  Disponible sur Steam
 


 
RÉPUBLIQUE
Camouflaj  |  États-Unis  |  Android, iPad, iPhone, iPod touch
 
République est avant toute chose le fruit de choix significatifs. Ancien producteur sur la célèbre série Metal Gear Solid, Ryan Payton fonda Camouflaj pour aborder le jeu furtif sous un angle différent: épuré, non violent, au féminin. Il compte parmi les premiers efforts à tenter le coup du modèle épisodique depuis The Walking Dead et profite de la fraîcheur du support mobile pour innover dans sa méthode de manipulation, fondant son interface sur les caméras de surveillance. Mais il présente aussi une fiction urgente et recherchée, intégrant un inventaire des grands ouvrages subversifs et une vive conscience historique des régimes totalitaires. La dynamique de jeu basée sur l'évitement et le thème d'une micro-société sous contrôle travaillent de pair dans ce récit de fuite et de révélations, ne laissant aucun doute sur le succès à venir des deux derniers volets.
 
Site officiel
 


 
WITH THOSE WE LOVE ALIVE
Porpentine  |  États-Unis  | Web
 
Moins visible qu'elle n'a pu l'être au cours des années précédentes, Porpentine demeure une figure majeure de l'underground et de la création queer. Poursuivant son travail avec l'outil d'écriture Twine, 2014 a vu paraître plusieurs de ses créations les plus mémorables à ce jour. With Those We Love Alive et Skulljhabit reprennent le motif de quotidiens aliénants prenant place dans des univers à l'imagerie percutante, illustrant chacun à leur manière la rupture du cycle. Begscape et Happiness Simulator démontrent en peu de mots la vie sous des conditions épouvantables, tandis que Love is Zero crache au visage du bon goût avec sa violente peinture d'une école pour vampires lesbiennes. Porpentine travaille sans images, mais trouve dans la page blanche de l'hypertexte le seul support approprié à son imaginaire explosif, revenant à une certaine source de la narration interactive avec un punch et une concision absolument remarquables.
 
Site officiel




WOLFENSTEIN: THE NEW ORDER

MachineGames  |  Suède  |  PC, PS3, PS4, X360, XONE
 
Personne n'anticipait cette réussite. Dernier titre à porter l'un des noms fondateurs du first-person shooter, The New Order promettait une généreuse portion de massacre et bien peu de matière à faire avancer le genre; un mandat auquel MachineGames n'ont certainement pas dérogé, mais qu'ils ont agrémenté de touches subversives, poétiques dans leur écriture ou simplement virtuoses dans leur exécution. Dans ce Wolfenstein entre humanisme et archaïsme sympathique, les égorgements graphiques et la science-fiction côtoient les moments de tendresse, la franche solidarité, sans parler d'une rancune sentie face aux blessures de l'Histoire. Le mariage de grâce et de sauvagerie construit un objet fascinant, difficile à plusieurs niveaux, multipliant les étonnements comme l'ont fait peu d'efforts de son type.

Site officiel  |  Disponible sur Steam

 
AUTRES MENTIONS
 
P.T. (Kojima Productions, Japon, PS4)
DARK SOULS II (From Software, Japon, PC/PS3/X360)
HOHOKUM (Honeyslug, Royaume-Uni, PS3/PS4/PS Vita)
SUPER SMASH BROS. (Sora Ltd./Bandai Namco Games, Japon, Wii U/3DS)
80 DAYS (inkle,Royaume-Uni, Android/iPad/iPhone/iPod touch)
1001 SPIKES (Nicalis, États-Unis, PC/Mac/PS4/PS Vita/X360/XONE/Wii U/3DS)
TOWERFALL ASCENSION (Matt Thorson, Canada, PC/Mac/Linux/PS4)
DRAGON AGE: INQUISITION (BioWare, Canada, PC/PS3/PS4/X360/XONE)
50 SHORT GAMES (thecatamites, Royaume-Uni, PC)
CHARIOT (Frima, Québec, PC/PS4/XONE/Wii U)
 
Présentation  |  Mentions honorables  |  10-01

Envoyer par courriel  envoyer par courriel  imprimer cette critique  imprimer 
Article publié le 18 janvier 2015.
 

Rétrospectives


>> retour à l'index