L'équipe

Entrevues

LE « FILM SOCIETY » DE PHILIPPE SPURRELL

Philippe Spurrell est un filiforme énergumène à la bouille enjouée dont la réputation auprès des cinéphiles montréalais grandit de jour en jour depuis maintenant un quart de siècle. Mû par son inextinguible curiosité et sa remarquable générosité, Phil parcourt les bazars de fortune et autres sous-sols insalubres dans le but de mettre la main sur des boîtes de bobines (8 mm, 16 mm ou 35 mm) et d’y dégoter d’étonnants trésors qu’il sera ensuite impatient de faire découvrir au monde entier dans le Cinéclub qu’il anime avec fougue et passion depuis maintenant 25 ans. >>
   
ENTREVUE AVEC SOPHIE GOYETTE

« On me dit beaucoup que c’est un film de rêve, mais je me dis que c’est aussi beaucoup un film de mémoire, de souvenir, qui porte sur la façon dont on construit notre imaginaire. La vie me semble tellement riche, on peut discuter là, maintenant, entendre la musique qui nous ferait plonger dans une pensée tout en étant très cohérent. On a tous ces mondes parallèles dans notre tête et si je souligne celui du rêve, ce n’était pas pour faire une histoire où les personnages se couchent dans un lit et se mettent à rêver ; je voulais aussi faire des sortes de rêves éveillés, en exergue du rêve. » >>
   
ENTREVUE AVEC FÉLIX VAN GROENINGEN

C’est avec une palpable excitation que je me suis rendu au Hyatt, rencontrer l’homme dont le Belgica m’avait joyeusement décontenancé. Quand on me présente ce personnage filiforme, tapi dans l’ombre, à qui on avait annoncé que je voulais l’interviewer pendant une heure, j’ai la vague impression qu’il voudrait être ailleurs. Le body language ne trompe pas : les bras croisés, le sourcil froncé, le regard cloué au sol. Pourtant, après une heure de discussion, il me quitte en me serrant chaudement la main, des étincelles dans les yeux, un visage fendu par un joyeux sourire et un rire cristallin qui, si on le pousse un peu, rappelle celui que Milos Forman prêtait, dans son fim, à Mozart. Que s’est-il passé entre le début et la fin ? Nous avons parlé de son film… et de cinéma « organique ». >>

 

Entrevues

Catégories

Dossiers
Éditoriaux
Entrevues
Festivals
Rétrospectives
Chroniques
Audio-vidéo
Bandes dessinées