L’équipe Infolettre   | Soutenez Panorama Cinéma sur Patreon

Dossiers

top10 TOP 10
JOE DANTE

Comme l’occasion était trop belle et que cette 22e édition du Festival Fantasia lui remettra un prix honorifique, notre rédaction s’est replongée dans l’ensemble du cinéma de Joe Dante avec tout le plaisir du monde... >> 
 
meilleurdesmondes CHRONIQUE
JOE DANTE DANS LE MEILLEUR DES MONDES

Le sujet politique des films de Dante est le cinéma lui-même (« à quoi sert le cinéma ? ») en tant que dispositif qui permet de mettre à plat les riches et les pauvres, les méchants et les bons, les peluches et les monstres, les personnes et les cartoons, tous égaux (enfin !) face à une image qui n’a d’autre rôle que de sublimer nos désirs tout en nous protégeant de nos excès (à condition qu’on le regarde et l’écoute). Oui ! nous dit Joe Dante, le cinéma est un monde meilleur au nôtre. Et c’est bien pour cette raison qu’il rend notre monde meilleur et qu’il n’y a pas de limite à l’amour qu’on peut lui porter... >>
 
readyplayerone RÉTROSPECTIVE
READY PLAYER ONE : ÉTYMOLOGIE DU BLOCKBUSTER MODERNE

Ce sera alors le projet du film : utiliser le langage de la culture geek, ses références, pour le réinvestir d’une signification qu’il a perdue (ou qu’il n’a jamais eue) ; Ready Player One veut nous réapprendre à parler, c’est un travail d’étymologie des images, un dictionnaire qui nous renvoie à la signification originale de ces citations formant désormais notre langage. Bien sûr, dans une œuvre fondée sur un trop-plein de références, nombre d’entre elles demeurent décoratives, mais celles placées à l’avant-plan sont parfaitement pensées et intégrées à la réflexion de l’ensemble, alors attardons-nous à quelques-unes d’entre elles... >>